Suivez notre page facebook !
Samedi 13 janvier 2018 à 20 h 30 - Concert Gospel à l'Aqueduc de Dardilly au profit de l'association "Aidons Marina"
La chorale "Entre Ciel et Terre" souhaite célébrer son 20ème anniversaire en compagnie de l'association "Aidons Marina". en savoir plus
Le Raid Amazones du 1er au 11 décembre 2017 au Cambodge. C'est parti !
Cette année 2017, ce n’est pas une mais DEUX équipes qui représenteront l’association et nous n’en sommes pas peu fiers… Cela se passera au Cambodge du 1er au 11 décembre. Au programme : Treck (17,5 km et 12 km), canoë (16 km), VTT (41,8 km et 46 km), chasse aux trésors. en savoir plus
Rejet de l’amendement du député, Benoît Simian, pour la création d’une ligne budgétaire en faveur des cancers pédiatriques – 22 octobre 2017
Le Gouvernement français a répondu défavorablement ! Mais quelle valeur accorde t-il à la vie de nos enfants ? en savoir plus
GRANDIR SANS CANCER - MANIFESTE POUR LE FINANCEMENT DE LA RECHERCHE
Parce qu'aujourd'hui, 500 enfants, soit l'équivalent de 20 classes d'écoles décèdent chaque année d'un cancer en France. en savoir plus
DINER DE GALA « TETEDOIE 30 ANS » AU PROFIT DE L’ASSOCIATION AIDONS MARINA
Retour sur une soirée caritative d'exception : 10 000 euros pour la recherche en faveur des cancers pédiatriques. Jeudi 5 octobre, Christian Têtedoie, grand Chef étoilé, fêtait les 30 ans de la Maison TETEDOIE Christian Têtedoie Officiel. Et pour que la fête ait un sens, Christian souhaitait mettre en lumière une association qui se bat pour la cause des enfants malades du cancer : AIDONS MARINA en savoir plus
MERCREDI 13 SEPTEMBRE 2017 – RENDEZ-VOUS A L’ASSEMBLÉE NATIONALE
– Une volonté politique pour notre combat ! en savoir plus
RAID AMAZONES AU CAMBODGE EN DECEMBRE 2017
Les Coeurs de Rideuses : une deuxième équipe pour défendre les couleurs de Aidons Marina en savoir plus
VISITE DU LABORATOIRE DE L'INSERM DE BORDEAUX - 24 mai 2017
Vous faites confiance à Aidons Marina - nous investissons vos dons dans des programmes de recherche prometteurs en savoir plus
ET SI LE SORT DES ENFANTS MALADES DU CANCER DEPENDAIT DE VOTRE VOTE AUX PRESIDENTIELLES DE DIMANCHE ???
Vous ne savez pas pour qui voter ? Et si vous choisissiez un candidat qui s'engage à défendre les intérêts des enfants malades du cancer ? en savoir plus
JOURNEE INTERNATIONALE DU CANCER DE L'ENFANT : NOUS VOUS DONNONS RENDEZ-VOUS LE MERCREDI 15 FEVRIER 2017 PLACE ANTONIN PONCET A LYON
Vous accueillerez avec nous la Flamme qui parcourt la France et représente l'Espoir pour les enfants malades du cancer, et vous pourrez participer au "Mannequin Challenge" organisé par les associations unies en savoir plus
RAID DES AMAZONES 2016 : 12EME SUR 96 EQUIPES !!! BRAVO LES ACEs, AMBASSADRICES DE L’ASSOCIATION AIDONS MARINA.
Se démarquer, se dépasser, s'unir... Vous avez su faire ! en savoir plus
8 OCTOBRE 2016 : LYON CHALLENGE TROTTINETTES A DARDILLY
en savoir plus
DIMANCHE 20 MARS 2016 : 4EME EDITION DU CONCOURS DE BELOTE COINCHEE
Venez nombreux et n'hésitez pas à faire passer l'invitation en savoir plus
RETOUR DU PROJET DE LOI EN FAVEUR DES CANCERS PEDIATRIQUES !
AIDONS MARINA à l’Assemblée nationale le 7 octobre 2015 Il ne pouvait en être autrement… Souvenez-vous, en novembre 2014, 33 députés seulement étaient présents dans l’hémicycle pour voter la loi. 15 voix pour, 18 contre, le projet ne devenait pas loi… en savoir plus
30 JANVIER 2015 : ATELIER "OMLEMA" - L'ATELIER INTERNATIONAL DES CHEFS A LOME AU TOGO
en savoir plus
UNE CONVENTION EST SIGNEE ENTRE AIDONS MARINA ET L'INSERM
Première subvention au projet de recherche des Drs Hagedorn et Grosset : financement d'un incubateur à oeufs en savoir plus
14 AVRIL 2014 - ATELIER "OMLEMA" AVEC ET POUR LES ENFANTS MALADES DU CANCER
Cet atelier exceptionnel a pour objectif d'alerter les médias afin de sensibiliser l'opinion publique et récolter les fonds nécessaires à la création de bourses de recherche et au soutien de programmes de recherche prometteurs déjà existants. en savoir plus
12 FEVRIER 2014 : NOS POUPEES ONT TOUTES ETE SAUVEES PAR LES POMPIERS ! MAINTENANT, LA REALITE REJOINDRA T-ELLE LA SYMBOLIQUE DU GESTE ? NOUS EN APPELONS A LA RESPONSABILITE DES POLITIQUES
en savoir plus
15 février : journée internationale du cancer de l'enfant
Conférence de presse au Centre Léon Bérard de Lyon en présence du Dr Christophe Bergeron, pédiatre oncologue. Nous dénonçons le manque de moyens alloués à la recherche en faveur des cancers pédiatriques et, plus particulièrement des cancers pédiatriques rares.

 

Qui était Marina ?

 

 

 

 

 

Un rayon de soleil…

 

Marina avait 6 ans et demi et toute la vie devant elle. Marina adorait sa famille et avait plein d’amis. Dernière de trois filles, elle n’en avait pas moins un caractère bien affirmé. Très coquette, elle prenait soin d’elle et aimait se déguiser en Princesse. Ses meilleures amies représentaient beaucoup pour elle : Léa, Ombeline, Salomé… Avec certaines d’entre elles, Marina rêvait déjà d’avenir : lorsqu’elles seraient grandes, elles ouvriraient un restaurant qu’elles baptiseraient OMLEMA…

 

Mais tous ses rêves, tous ses projets se sont arrêtés un jour de Pentecôte, le 13 juin 2011 lorsque le pire nous a été annoncé aux urgences d’un hôpital. Le pire. Ce qu’aucun parent ne peut entendre : Marina était atteinte d’une tumeur au cerveau appelée gliome infiltrant du tronc cérébral.

 

Après l’annonce d’un pronostic vital très sombre (30% de chances de survie), Marina part en urgence pour une chimiothérapie à l’IHOP (Institut d’Hématologie et d’Oncologie Pédiatrique) au Centre Léon Bérard de Lyon. Et là, nous qui pensions avoir entendu le pire, entendons les médecins nous annoncer que Marina ne pourra pas être guérie de cette tumeur qui touche une cinquantaine d’enfants par an en France. Marina n’a plus qu’une année ou deux à vivre !

 

 

 

Dans ce contexte, nous commençons donc les séances de chimiothérapie prescrites. Marina perd ses cheveux magnifiques (enfermées toutes deux dans la salle de bain, les cheveux qui s’en vont par poignées, des crises de larmes… une crise d’hystérie plutôt, car Marina décrète que personne ne doit la voir ainsi, même pas Papa, même pas ses sœurs… un moment qu’on ne peut oublier. Il reste ancré dans le cœur à jamais). Le pire est de savoir que tout ce que Marina supporte alors ne lui offre même pas un avenir : ce qui nous est proposé n’est, ni plus ni moins, qu’une thérapie palliative.

 

Cet avenir sombre, impossible de l’annoncer à nos trois filles, impossible aussi d’attendre, les bras croisés, que la Mort emporte notre enfant. Alors, nous essayons d’assurer sur tous les fronts : continuer à travailler pour faire comme si la vie était comme avant, offrir à Marina et à ses sœurs tout ce qui leur fait plaisir : sortir, bouger plus que jamais, faire tout ce que l’on avait prévu de faire sur des années mais tout de suite, là, maintenant ... Nous engageons des recherches afin de trouver d’autres pistes thérapeutiques qui ne nous auraient pas été proposées, peu importe si ces pistes nous mènent à l’étranger. Nous associons aussi à la chimiothérapie, médecine traditionnelle, toutes les médecines parallèles qui nous semblent dignes d’intérêt : médecine chinoise, méthode Beljanski, naturopathie (méthode Naet), et d’autres encore…

 

Nous essayons de tenir le coup, de rester dans la Vie. Nous devons cela à Marina qui se bat courageusement. Elle nous aime et nous fait totalement confiance, alors elle tait ses douleurs afin de nous préserver, elle se projette dans l’avenir, nous dit encore plus son amour pour nous. Même quand elle rejette ceux qu’elle aime, qu’elle n’accepte plus grand monde autour d’elle, c’est son amour qu’elle nous crie à tous car, pour ne pas nous faire souffrir, elle ne veut pas qu’on la voit se dégrader.

 

 

 

Marina nous quitte le 28 juillet 2012, 13 mois après l’annonce terrible, à l’âge de 7 ans et demi. Après plusieurs mois de chimiothérapie et une radiothérapie difficiles. Après avoir perdu la sensation de ses membres inférieurs puis celles des membres supérieurs, après avoir perdu l’usage de la parole qu’elle retrouvera avant de le perdre de nouveau (la faute à la tumeur qui s’étend et appuie sur les nerfs qui assurent les fonctions motrices).

 

Cette tumeur ne lui aura laissé aucun répit, aucune chance. Elle a même fini par atteindre la moëlle épinière. Sans compter les infections annexes : staphilocoque, septicémie,… traitées par des antibiotiques qui apportent leur lot de démangeaisons insupportables, alors que Marina ne peut même pas lever un bras pour se gratter parce qu’elle est paralysée…

 

 

 

Marina, je l’appelais « mon ange ». Elle le restera éternellement. Elle a combattu avec un courage exemplaire. Son absence, nous la vivons comme une douleur de chaque instant, un vide impossible à combler. Sa personnalité aura marqué beaucoup des personnes qui l’ont approchée, adultes et enfants, famille et amis. Heureuse de vivre, Marina nous a donné le meilleur d’elle-même. Cette petite fille, c’était la nôtre et ô combien, elle nous manque…

 

PHOTO 7 Marina.jpg

L'histoire de Marina

Marina avait 6 ans et demi et toute la vie devant elle. Marina adorait sa famille et avait plein d’amis. Dernière de trois filles … Lire la suite

La chanson contre l'oubli "7 ans et demi"

 

Merci à l’association EVA POUR LA VIE
Unis par notre douloureuse histoire commune, nous sommes aussi unis dans notre combat. Quand nous nous soutenons, c’est l’aide aux enfants malades que nous apportons, c’est une Recherche indépendante et pérenne en faveur des cancers pédiatriques que nous défendons.

Merci à l’association DONNER LA MAIN DON DE SOI
qui a pour objectif de traiter des cas d’urgences et de soutenir les causes les plus diverses, de croire en nous depuis le début et de nous aider dans la réalisation de certains de nos événements.